Maturité d’un comité de direction – Niveau 5

Flexibilité, Performance

5ème niveau: Est ce que le groupe est orienté vers la performance et l’amélioration continue pour améliorer l’efficacité de son fonctionnement et de son organisation ? Fait-il preuve de flexibilité, d’adaptabilité, de créativité et d’ambition pour insuffler une dynamique motrice dans toute l’entreprise ?

 
Exemple d’une problématique: Un comité de direction qui fonctionne toujours selon le même principe, modèle, depuis plusieurs années, sans manifester de flexibilité, de remise en question, de créativité. Ce comité est déconnecté des réalités intérieures (ses employés) et extérieures (son marché). Vivant dans l’illusion d’une époque révolue, ce trop plein de stabilité engendre une frustration importante à tous les niveaux de l’entreprise.

Que faire si le groupe est coincé à ce stade ci
 
Insuffler la remise en question et relancer la créativité sont 2 éléments absolument essentiels pour initier une nouvelle élévation de la maturité du comité.
C’est une bonne étape pour développer un certain nombre d’éléments de la dynamique participative. Le concept des groupes d’amélioration qui sont composés d’une partie des membres du comité, et surtout d’autres personnes. Ces groupes réalisent des analyses et des brainstorms afin de présenter des propositions au comité pour décision.
Tous les types de processus de créativité sont les bienvenus. La mise en place de sessions de réflexion sur son propre fonctionnement et de définition d’objectif sur base des problématiques rencontrées permet d’insuffler un dynamisme et une flexibilité importante.
Le mérite doit être reconnu et faire partie de la culture d’entreprise.
 

 
La culture de gestion de projet est un voie assez efficace à ce stade. Elle peut accompagner la mise en place d’un mode projet transversal à l’organisation, en commençant par le comité de direction, et donner naissance à une adhocratie.
La mise en place d’indicateurs de performance est également un atout précieux dans la mesure où cela décline les objectifs stratégiques en éléments opérationnels, mesurables et compréhensibles.

Revenir à l’article central: Maturité d’un comité de direction