Maturité d’un comité de direction – Niveau 2

Appartenance, Cohésion

2nd niveau: Est ce que les différents membres du groupe se sentent appartenir à ce groupe ? Appartenir dans le sens où chacun des membres est respecté dans sa présence en tant que membre du groupe, même si les avis divergent.

 
Exemple d’une problématique: Au sein d’un comité de direction, des directeurs sont incapables de se faire confiance sur aucun sujet. Ce manque de confiance est dû à des histoires personnelles et également à la non acceptation de la présence de certains membres par manque de légitimité aux yeux des autres. Le principe de base devient alors la méfiance, le doute et la volonté de s’opposer par principe. En ne s’acceptant pas mutuellement et en gardant un esprit d’opposition, une structure de clan se créée empêchant l’appartenance collective au groupe et son développement ultérieur.

Que faire si le groupe est coincé à ce stade ci:
 
Un travail à 3 niveaux est nécessaire:

  • Tout d’abord au niveau relationnel, il peut être pertinent de faire un véritable travail de « réconciliation » pour amener les membres, non pas à s’apprécier, mais au moins à s’accepter et se respecter. Le travail est alors principalement relationnel et émotionnel et fait l’objet d’un accompagnement spécifique pour aider à créer un champ de rencontre pour toutes ces individualités.
  • Puis au niveau du fonctionnement, il est nécessaire d’instaurer une méthode respectueuse d’échange au sein du groupe. Pour se faire, chacun des membres du groupe s’engage à fonctionner selon une certaine discipline ou règle de fonctionnement. Certaines méthodes, comme le mode circulaire de la dynamique participative, sont particulièrement efficaces pour laisser un espace d’expression à chacun et rester à l’écoute des autres.
  • Puis au niveau de l’adhésion au groupe, il est alors certainement intéressant de définir un cadre de vitalité (valeurs de sécurité communes) pour le groupe ainsi que redéfinir collectivement la mission de ce comité.

 

Revenir à l’article central: Maturité d’un comité de direction