Individu & organisation: amour perdu?

 
Que ce soit les diversités culturelles, idéologiques, générationnelles ( …, X, Y, …), la multiplicité des mentalités, des valeurs ou encore des paradigmes, nous retrouvons, aujourd’hui, au sein des organisations, de plus en plus de formes de pensées différentes.
Loin de se comprendre ou de s’accepter naturellement, ces formes de pensées créent une richesse incroyable et sont également la source de très nombreuses tensions.
 
Ces tensions existent entre les individus mais également entre les individus et leur organisation. En effet, il suffit de constater le nombre d’individus qui cherchent aujourd’hui à se réaliser dans leur travail et à avoir de l’autonomie, alors qu’ils travaillent dans des entreprises dont le modèle de gouvernance ne le permet tout simplement pas.
 
Il existe alors une fuite des individus hors de l’organisation à travers:

  • un turn over important pour les entreprises
  • un manque d’implication de ses membres

Il est intéressant de constater qu’aujourd’hui la plupart des indépendants, qui ont fuit ces situations, tentent de se recréer une organisation en se fédérant au sein de réseaux ou associations professionnelles. Il est très clair que les individus ont besoin d’organisation et les organisations d’individus… mais qu’aujourd’hui plus qu’hier, individus et organisations sont en conflit.
 
Dans le but de recréer des organisations capables de gérer et garder leurs forces vives, il est important de comprendre les différentes formes de pensées des individus et leurs interactions avec les systèmes organisationnels. Valeurs individuelles et systèmes organisationnels sont directement reliés. En effet, l’individu a toujours interagît avec les autres pour créer des tribus, des empires, des civilisations entières et chercher à définir sa place à l’intérieur de ces collectifs.

Laissez un commentaire

« »